Existe-t-il une architecture corse ?

L’architecture Corse se visualise, avant tout, dans la manière dont les insulaires ont bâti au fil des siècles leurs nombreux villages, avec de la pierre en guise de matière première. Ensuite, les invasions de l’île ont laissé des monuments à l’architecture souvent militaire.

De nombreuses histoires drôles font état de situation où les Corses apparaissent comme fainéants. S’il en est qui prennent ces récits pour argent comptant, une visite sur l’île leur prouvera le contraire. En effet, les villages corses ont en commun les montagnes de pierres qu’il a fallu charrier pour leur construction. Ainsi faites, les maisons sont caractéristiques de l’architecture corse. Ici point de Ricardo Bofil ou de Jean Nouvel, c’est du massif, du trapus, de l’efficace, notamment contre les éléments et les envahisseurs. Ça, c’est une véritable histoire corse à raconter !

D’ailleurs côté histoire, cette fois avec un grand H, l’île comporte une forme d’architecture corse qu’elle doit, cette fois, à ses agresseurs, notamment les Génois. Présents durant cinq cents ans, ces derniers ont bâti notamment des tours de guets qui font, maintenant, le bonheur des touristes. À leurs pieds, les points de vue sont tout bonnement extraordinaires. Les envahisseurs sont aussi à l’origine de citadelles ayant donné lieu, faute d’espace à l’intérieur de leurs murs, à une forme d’architecture corse quelque peu alambiquée. L’exemple des maisons imbriquées les unes aux autres à Calvi ou à Bonifacio l’illustre bien.

2 avril 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.